Archive for août 2010

Et Broadway? Et Orphée?

août 18, 2010

La réforme soi-disant nécessaire,pour faire croire qu’il n’y a pas autre chose comme pour faire oublier en divisant en touchant aux points sensibles .
Ce sont les banquiers qui dirigent le monde,depuis qu’une signature a été faite pour empécher que les états frappent leurs monnaies et fassent des crédits par la banque nationale des pays.,c’est à dire puissent pretter sans demander des intérêts qui les arrangent,en plus du reste qui les avantagent.Revalorisation des salaires,des métiers,solidarité financière,au lieu de concurence avide des secteurs,complémentarité,au lieu de la supprématie privilégiée de la grande distribution,qui détruit et rend impertinent(parcours longs,sinueux),enfourbe le sens de la qualité de vie et des qualifications,des compétitivités et des performances de petites et tpe,moyenne en quoi l’esprit du sens disparait.
A partir du fait que les rapports qu’ont les principales entreprises avec leurs finances son encore plus de l’ordre de la récupération et de l’utilisation pour la spéculation et les marchés boursiers,qui leur servent à manipuler des capitaux qui sont d’origine des contribuables,ce qui est plus évident pour les organismes financiers ds assurances par exemple que certains voudraient gratifier en plus du marché libre de devoir remplir soi-meme sa caisse retraite,afin que les gens ne retrouvent leur argent ni celui ci l’économie réelle encore plus le cas que ça n’est déjà ,il s’avère impossible d’adhérer à un mépris collectf,que d’autres n’hésitent pas à nommer suicide colléctif,de » collecter »!?Libre-échange des marchés financiers des métiers en actions.
.Le sens de l’économie,le Président est leur clergé,depuis qu’ils ont le pouvoir.Le seul moyen est de les reprendre de haut:de faire un pole économique qui puisse pretter aux états,aux territoires,régions ,localités.Car leur vue est le profit,ça me semble évident,en même temps qu’ils profitent de la dé-moralisation,aléthéïa!Quand un patron gagnait dix fois plus que les salariés ça allait,on pouvait accepter qu’ils fussent lotis en fonction de leur capacité à manager un domaine où les autres ne se mouillaient pas,ou qu’ils travaillaient beaucoup,qu’ils avaient des responsabiités,etc,on pourrait ajouter le sens de l’économie,les risques,énumération que je cesse là.Nous savons trés bien que l’organisation de l’économie est un rouage,qui guide le système par ce qu’il demande comme équation,mais le monopole de ce qu’on voudrait penser indépassable,est proche de la problématique qui s’est avérée être celle qui avait englobée le Parlement en 1830,à l’aulne de la colonisation,c’était,dans la situation où il ne siégeait que trés peu d’humanistes (de ceux qui demandaient l’amnistie des communards comme unique solution pour cesser les conflits),je dis cela dans le sens où ,persuadés qu’ils étaient de l’avant,ils n’apportèrent pas la nuance des choses,et ne firent cas que d’eux mêmes,gros d’eux mêmes.Dans le sens qui fait qu’Il n’y a pas de quoi être impressionné par le nombre de ceux qui sont alignés à l’opération libérale,que le nombre ne fait pas le développement durable,malgrès l’enthousiasme.creuser la banquise pour retirer des ressources naturelles maximums…Un G20 sur les finances mondiales?Ont-ils évoqué ces idées?Si toutes les priorités qui sont inversées où le tas d’argent est employé dans de grandes dépenses qui n’ont pas la valeur de l’utilité,étaient mises au service du bien commun,du renflouement de la dette,au lieu de renflouer des banques qui devraient réouvrir sous un statut différent garantissant leur profession sans exploitation,mais vous me diriez que l’armement est si nécessaire qu’il est précieux…précieux pour le prodigue,proche de l’avide,le désordre,l’intempérent;comme il faut inventer une progression parrallèle des comptes en banques commun en meme temps que les actions augmentent en direction actuellement des bénéfices ultra personnels chapeautant tous plan d’enrichissement minimal que le commun des mortels est en droit d’attendre et dont les gouvernements sont en devoir de se faire les corrélats naturels et élus par l’entité de droit.Pour le bien commun,comme la clause de compétence des colléctivités térritoriales.L’argent qu’ils revèrsent sert à faire de nouveaux grands stades,à surpayer des vedettes,à programer des publicités qui ne servent même pas le préstige de ce qu’elles veulent induire,(l’estime avant le dopage était meilleure)mais pour ce qui est du Monde réel…Le système est tellement éloigné,par les habitudes prises dans les passes droits constants et multipliés,que ça parrait courrant,mais c’est antihumanité,opportuniste,et par les méthodes humiliantes autant que les résultats:le bouclier fiscal est en quéstion comme les stocks-option une fois que les intérêts ont eu cours,les prises de tous bords effectués!Et afin de nous faire croire que c’est ce qu’il y a de plus convainquant ou contraint,en vue d’en arriver à gagner une victoire sur les retraites,comme pour tout,le champs des médias,l’écrasement des térritoires,et autre,la domination devient une maladie généralisée,sur ce qu’il y a de plus précieux:les rased,les pensions handicapées,les assistant(es)scolaires,maternelles,pour qu’on se dise que jamais ils ne feraient ça si ce n’était pas une obligation absolue,qu’ils n’auraient jamais une cruauté pareille!Dans la réforme, ils semble avoir un esprit d’équité quand on les entend penser à admettre de prendre en compte certains métiers plus difficiles que d’autres,mais la ruse serait si ils manigançaient ça pour moins donner à ceux qui auraient travaillé moins longtemps:c’est pour ça qu’ils se targuent de prendre en compte les maladies ou les usures liées au travail,pour trouver où l’état pourrait récupérer des sous!L’évidence est qu’il n’est pas possible de se dire que les nombreux exemples ne permettent pas de penser que c’est suffisant!Les principes qui pourraient être discerté qui sont mis à l’écart,comme si ce point par point n’existait pas,comme des mesures exeptionnelles en temps de crise,ce qui n’a pas été fait.Ce n’est pas que tous soient uniformisés,mais que les techniques immaterielles puissent l’être,elles qui n’ont pas de vie ni de coeur,les caisses de fonds de retraites remplies par les gens pour se mettre en sécurité,qui servent à spéculer,ou qui sont inutiles!les solutions pour ressentir les charges qui sont remplacées par des valeurs concrètes,dans les disproportions.C’est comme pour l’industrie qui doit être au service de l’homme,et non pas le contraire ,au service de la bourse,virtualité ,ou de la chimie,physique.Inclure toutes les couches de société dans le meme fonctionnement moral,ou traitement,qui n’ont pas à subir le non droit:comportement illégitime aux yeux du droit de l’autre-un libéralisme feignant de ne pas avoir à faire exister autre chose.Dans une sensation de justification il y aurait une division des sociétés.Le chantage de l’excuse des délocs est actuellement détourné d’une solution intelligente,comme d’avoir droit à la localisation dans un autre pays au titre de filiale sous condition ou en ayant l’obligation de partir des bases du droit cohérent.La déstabilisation de l’économie ne pourrait servir de pretexte,comme on a pas à profiter d’une faille pour faire des remaniements dont tous le monde sait la manoeuvre délétère.En leur laissant ce droit actuel,ce n’est pas que leurs intérèts qui fonctionnent,mais c’est le détriment dans lequel ils entrainent les autres qui épouvante.Comme la calomnie sur les professeurs,ou l’atomisation focalisant le monopole,dans le focus Napoléonnien,qui pourrait être qualifié d’avoir fait un coup d’éclatpublicitaire pour attirer à lui les opinions,lorqu’il a planté des arbres,alors qu’il faisait son coup d’état.Ce qui est le pouvoir de la droite augmente ses prétentions,ses mécanismes,comme si la force du pouvoir donnait le droit à l’injustice.Aristote résèrvait comme cela aux politique des droits particuliers,ce qui a été condéscendant dans l’époque actuelle,ce que la rénovationn du PS semble indiquer comme une évolution à faire auprés de la Doctrine Politique en elle-même?qui a une facilité à se prévaloir de l’héritage GrécoRomain quand ça l’arrange.Puisque les lois sont faites par eux.On le voit tous les jours dans l’écrasement non dissimulé/Nice/rendez vous annulé du président avec la cause la plus grave(Care,organisme contre la faim dans le monde)pour pretexte de rdv avec Thuram,même coup que pour le congrés des Maires,le salon des agriculteurs et autres.Comment ne pas lier une abération exagérée entre les plus gros remaniement et les méthodes de ceux qui sont globalisés?
Le fait de vivre un peu plus vieux devrait être un gain,au lieu d’en tirer profit pour un détriment.Je pourrait faire confiance en des gens qui montrent leur solidarité,comme pour les logements vacants ou autre,en croyant qu’ils ont une éstime pour ce qui devrait être une meilleure vie,mais les démonstrations sont quotidienne de ce qui n’est pas la mentalité attendue pour notre époque, qui a été entrainée dans cette épistémè facheuse,fatigante,hypocrite.On loue la rapacité,la prédation,la tromperie ou le rapport de force,c’est à tout ça qu’il faut dire non,comme l’on fait ceux qui se sont indigné .
La durée de vie qui s’allonge untant soit peu,ça devrait élargir,le temps de la vie,et la santé à l’intérieur:je ne voit pas où ceci a fait ses preuves-le taux de suicide-est ce que c’était la manie de nos ailleux?Il n’y a pas suffisement de temps de recul pour en avoir vérifié les effets-nos enfants nous le dirons,et vu le niveau de pollution,les produits chimiques et les antidépresseurs sponsorisés par les gouvernants,sans compter les ogm,l’écart pauvres-riches,ce sont ceux qui pourront payer qui auront le droit à la santé,ce que justement Barrack Obama a bien vu en modifiant le système de santé pour donner un droit à peu prés sécurisant,et nous,nous voudrions régresser?La santé est à l’intérieur de la vie,dans la distribution des capacités des ménages,d’organiser,de briffer,d’améliorer les conditions de vie,à l’écoute du temps de la vie,dans moins de chomage,plus de partage,le reste ne nous a pas convaincu,surtout aprés autant de manigances,de démonstration de ce qui est grotesque,cupide,violent!Les horaires fixes:une bonne apologie,et non pas l’apologie de la précarité,de l’abus sur les employés,du mépris des ouvriers,des salariés,dans les tours de passe-passe d’embauches de stagiaires le temps d’un coût amoindri,instabilité à cause des patrons qui peuvent vous mettre à la porte quand ils le veulent,moins l’interressement du citoyen contribuable détenteur d’un compte,aux bénéfices auxquels il participe, à la sérenité et la sécurité .Sans compter que la société d’intérèts sans sens commun crée la dévastation,phallo,machiste,déstructurante,pour toutes les couches de la société,à plus ou moins long therme,et même fossoyeur psychanatiques etc.
systèmes allant en direction d’une société marchandise vers la peopolisation ou la focalisation sur une image de l’homme divisant, séparant, précarisant , dans le privilège et l’argent comme moteur absolu. Un Opéra non conventionné. A une époque la ville payait la moitié et l’Opéra l’autre, .Il y avait un directeur qui prenait l’Opéra pour deux ans par exemple. Et il aimait l’Opérette, plus distrayant, divertissant, entre le grand Opéra, sympathique ou proche de la comédie musicale, comme pouvant constituer la vanne des compositeurs, avec l’importance donné à la Mise en scène, qui perpétue dans le temps la reconnaissance d’œuvres par la personnalisation, qui assure la pérénité de la transmission des savoirs. Il n’y a pas que les grands Opéras, et comme pour l’orchestre, ou les Danseurs du Ballet, la tentative de réduire la vie consacrée, l’art et les postes des différents intervenants en faisant venir des gens de Paris surpayés, en ne faisant des affiches que de grands opéras pour une poignée de personnes sans remplir l’animation de préstige par ce qui serait le divertissement de l’opérette et autre, l’ humour, la joie de l’animation et de la vie et la découverte d’auteurs, l’éducation pérenne, au bénéfice du niveau , et de la distinction au respect et à la mémoire de la société, dont les fonds sont récupérés par le théâtre, l’économisassions, le vedettariat, les publicitaires, et non les associations de quartiers, le hip-hop, le skate, ni aux artistes de rue, il ne faut pas se leurrer avec une fausse polémique opposant l’Opéra à l’Art nouveau ou au spectacle vivant! En quoi l’histoire se ferait par le sang versé: parce que ce qu’on aurait pu attribuer au moyen-âge a perduré dans l’histoire et l’histoire moderne ,mais s’il est injuste, comme ça arrive souvent, en quoi ça devrait ressembler sinon à une apologie , à un renoncement, ou pire, à une ambition? En quoi la démocratie dans le libéralisme aurait fait ses preuves pour ne garder que le libéralisme ,sauvage, qui détruit au maximum ceux qu’il déteste, parmi eux, les gauches? les musulmans? les artistes, les penseurs, les intellectuels. Et Broadway? Et Orphée?

                                     Arnaud Savary

Publicités